[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]

Il est difficile de mettre par écrit les émotions que j’ai vécu à lors de ce séjour. À la découverte des plus belles choses que l’Oisans peut nous offrir.

Organisée par AlpesIsHere et Oisans Tourisme, la découverte du plateau d’Emparis est un événement magique. Nous sommes début septembre, déjà. Au milieu des steppes, les myrtilliers se parent de leurs couleurs d’automne, d’un rouge éclatant. Les lacs d’altitude reflètent dans leurs eaux sombres les sommets enneigées du massif des Écrins. Et la température est encore douce pour la saison. 

 

[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]

Tous ces instants, j’ai pu les partager avec une troupe de photographes tous plus talentueux les uns que les autres. Pour moi qui pratique la photo en solitaire, c’est un vrai changement que de pouvoir échanger avec d’autres passionnés.

De gauche à droite, Thomas, Remy, Sarah et Cloé. En dehors du cadre, Julien, Carole, Angèle et Laura. Chacun avec son style de vie, et sa vision, mais tous à fond pour tirer parti du soleil couchant, une fois l’heure venue. 

Entre deux images, j’ai réussi à capter quelques timelapses et séquences vidéos pour vous donner une idée du séjour. J’espère que la vidéo vous plaira, car deux jours m’ont paru bien trop courts pour filmer toutes les merveilles de ce lieu. 

 

[siteorigin_widget class=”WP_Widget_Media_Video”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]

Après une belle soirée à la chasse aux étoiles et au lever de lune, nous avons pu dormir au refuge des Mouterres. C’est un refuge gardé, ou l’on dort et mange très bien. C’est une bonne option pour passer deux jours en montagne sans se surcharger en tente et nourriture. 

 

[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]

Encadrés par des guides passionnés, nous avons pu découvrir les plus beaux secrets du plateau. Son histoire, ses traditions. Nous en avons également appris beaucoup sur ce qui peuple ces steppes. Chaque plante, même la plus commune, est un trésor d’adaptation, de particularités, de vertus.

Au delà de ces moments inoubliables, je quitte le plateau avec une sensation particulière. Cette sensation d’avoir redécouvert un milieu auquel je pensais m’être habitué. Quelque soit le temps que j’y passe, la montagne me surprendra toujours un peu plus chaque fois.

 

[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]

Un grand merci aux organisations d’AlpesIsHere et OisansTourisme, qui se sont données pour nous organiser ce week-end. Faire la promotion d’un territoire tout en fédérant une communauté de photographes locaux, que demander de plus?